bouclé

bouclé

Liste des articles publiés

jeudi 18 août 2016

Retour à la maison

La boucle est bouclée.
Sur la place Stanislas de Nancy.
A la fois heureux et triste de voir se terminer ce périple à travers l'Europe.
Bien heureux de retrouver ma maman,
ainsi que Sophie.
Et trés mpatient de revoir mes enfants et tous mes amis.
Tout de même un peu triste de voir se terminer
cette jolie petite aventure de 15 mois.
Merci à tous pour votre aide, votre soutien et vos encouragements.
A bientôt !

vendredi 12 août 2016

L'Allemagne


 
 Mon dernier bain de mer avant de m'enfoncer vers l'intérieur du pays.
 Je bivouaque au bord du canal qui relie la mer de Nord et la mer Baltique.
D'énormes navires passent juste devant moi, impressionnant.
Un nomade chez les migrants !
Proche de Hambourg,
 je suis invité pour la nuit par des réfugiés syriens 
logés dans un pavillon de banlieue.
Traversée de Hambourg.
Direction plein sud.
J'avoue qu'a ce moment du voyage, je commence à trouver le temps long.
D'abord parce que je connais déjà un peu l'Allemagne 
et aussi parce que voyant la fin de mon périple arriver,
 je suis pressé de rentrer et revoir mes proches.
Bien qu'ils soient jolis,
 les paysages ressemblent de plus en plus à ceux de chez nous.
 Mais les bâtiments massifs et imposants attestent bien le côté germanique.
Il,y a des pistes cyclables quasiment partout.
Les aménagements cyclables sont biens pensés, comme ici des poignées sur les poteaux des feux tricolores pour éviter de poser pied à terre.
 Je suis frappé de voir ici des affiches de pub pour des marques de cigarettes.
Je fais encore de belles rencontres,
 comme ici Gunter et sa femme 
ou Hugo qui m'a spontanément proposer de dormir chez lui après avoir aperçu mon vélo de voyageur devant un super-marché de Cassel.
Après une journée de train entre Cassel et Karlsruhe, 
j'arrive en foret noire, ici Baden-Baden.
La frontière française approche ... et la maison aussi.

lundi 1 août 2016

Le Jutland

Arrivé dans le nord du Danemark.
Ce qui me frappe le plus,
 c'est le changement de paysage par rapport à la Norvège,
 pourtant à seulement 3h de bateau de là.
Ici c'est tout plat.
Par contre, il y a énormément de vent.
Et je ne roule pas toujours dans son sens ....
 Plusieurs jours de suite, je roule avec le vent qui siffle dans les oreilles,
 pas très agréable.
j'ai l'impression d'avancer sur un long faux-plat.
D'immenses fjords découpent la côte ouest.
Le plus long entre jusqu'à 100km à l'intérieur des terres.
 Les entrées de ces fjords sont assez étroites.
 On les traverse soit en ferry, soit par des ponts
Il y a aussi des lacs.
La région est très fréquentée par les oiseaux et les éoliennes.
Le littoral est rongé par la mer.
Ces petites digues sont construites pour éviter le désensablement.
 Il y a même des bateaux qui projettent du sable le long des côtes.
 Partout des dunes
Et des petites maisons au toit de chaume
cachées au milieu de ces collines d'herbes et de sable.
Partout dans le pays sont aménagés des lieux pour le bivouac.
J'ai eu la chance de le découvrir par hasard, 
car il n'y a pas de panneaux pour les trouver.
Seulement des cartes et maintenant une application smartphone. 
GÉNIAL ! 
Une marque d'hospitalité que l'on trouve rarement.
Beaucoup de pistes cyclable
et même comme ici, des bornes d'eau et d'air.
On croise aussi au bord des routes,
des stands de vente de fruits et légumes appartenant à des particuliers.
Personne pour les garder, il suffit de déposer l'argent dans une tirelire.
Sympathique pause café le long de cette piste cyclable
ou les enfant ont installés un stand de boissons et de pâtisseries "maison".
Il y a beaucoup de touristes sur les bords de mer,
 mais j'ai traversé quelques villages typiques et pas trop fréquentés.
 Original, le numéro de la maison taille géante.
Et la boite à lettres ou sont représentés tous les membres de la famille.
 Un lama danois.
 Et cette charmante vache qui aurait peut être besoin d'une coupe de cheveux.
Si quelqu'un peut me dire à quoi sert cette boule surmontée d'un filet
 que j'ai remarqué dans plusieurs enclos à chevaux.
Vous allez peut etre me dire "on ne voit pas de danois.
Alors je vous en montre un, typique :
 blond, une casquette "américaine" et des sabots à semelle en bois ;-))
C'est avec un brin d'émotion que je passe la frontiére allemande,
marquant l'entée dans le dernier pays étranger de mon voyage.